Site Overlay

Bouquet garni : composition et usages en cuisine

Boeuf bourguignon, pot-au-feu, blanquette de veau, ces plats sont incomplets sans le fameux bouquet garni. Souvent sous-estimé, il s’agit de l’ingrédient qu’on jette au fond d’une marmite et qui change tout dans les plats. C’est une composition de certaines herbes aromatiques qui servent à parfumer un bouillon, une sauce ou encore un plat. Il est possible de l’acheter sur le marché des plantes aromatiques ou le préparer soi-même. Dans cet article, on va présenter la composition d’un bouquet garni et ses usages en cuisine.

Notion du bouquet garni

Avant toute chose, il faut savoir que le bouquet garni est souvent le truc qui fait que la sauce soit hors pair. Il s’agit particulièrement d’une création personnelle qui consiste à assembler des ingrédients. Cette action s’avère être un exercice délicat. En effet, il ne suffit pas de réunir à quantité égale les ingrédients de sa composition, car ce serait trop simple.

Il s’agit surtout de doser les proportions d’après les propriétés ainsi que la puissance gustative de chaque aromate. Toutefois, la combinaison globale doit être haute en saveurs sans qu’aucune ne domine. Mais globalement, c’est l’association de divers aromates ficelés ensemble comme un petit fagot et jetés dans une préparation afin d’en rehausser le goût.

Bouquet garni : sa composition

D’une manière générale, un bouquet garni est composé de thym, de la sauce laurier et du persil, mais le choix est très vaste. En effet, à cette base peuvent s’ajouter d’autres herbes aromatiques en fonction des ressources locales, les saisons ou les envies. Ainsi, on peut y ajouter de la sauge, du céleri en branche, du romarin, du fenouil, de la sarriette, etc.

Dans tous les cas, l’important est d’obtenir un Bouquet garni séché pour pouvoir les conserver pendant de longs mois, même en période hivernale. D’ailleurs, il faut noter qu’un bouquet garni préparé fait maison avec des herbes fraîches est plus goûteux qu’un fagot du commerce. La préparation d’un bouquet garni passe par la cueillette, le séchage ainsi que la conservation.

Bouquet garni utilisation en cuisine

En cuisine, le bouquet garni parfume aussi bien un court-bouillon ou un fumet de poisson et une marinade qu’un plat en sauce comme le ragoût et autres recettes de viandes. Il s’utilise comme une boule à thé ou un sachet de thé. Et ce, peu importe l’épaisseur, ainsi que la nature du liquide dans lequel on le met. En effet, on l’immerge en début de cuisson et on le laisse infuser un moment avant de le repêcher avec une ficelle.

Toutefois, pour l’utiliser dans sa cuisine, il est important de trier les plantes selon le plat qu’on veut préparer. Bien évidemment, on est libre de choisir le nombre d’ingrédients qui va composer son bouquet. L’essentiel est de les choisir en fonction de leurs propriétés et de leur puissance gustative. En outre, l’assortiment de ces herbes aromatiques doit relever la saveur des plats, sans qu’aucun ingrédient ne soit trop dominant.

En guise de suggestions, le persil, le laurier-sauce, le thym, et le romarin sont la composition la plus courante du bouquet garni. Le persil est le meilleur aromate, notamment quand il est cru et frais. Le laurier-sauce est très apprécié pour rehausser la saveur. Avec sa propriété antiseptique, le thym peut être l’ingrédient principal du bouquet garni. Sans oublier le romarin qui apporte un doux parfum aux plats.